Q32 : Par quels moyens une entreprise peut-elle améliorer la rentabilité de ses fonds propres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Q32 : Par quels moyens une entreprise peut-elle améliorer la rentabilité de ses fonds propres ?

Message par Estelle S le Dim 20 Mar - 10:28

Intro : Les fonds propres d’une entreprise sont composés des sommes amenées par les actionnaires au moment de sa création, augmentées des résultats non distribués ou mis en réserve. Ils permettent de juger de l’effort et de l’intérêt des actionnaires (capitaux apportés), de l’importance des bénéfices maintenus dans l’entreprise (réserves et report à nouveau) et d’apprécier son degré d’indépendance à l’égard des tiers. Le ratio de rentabilité des fonds propres ou ROE (Return On Equity) détermine la capacité de l’entreprise à rentabiliser les fonds engagés par les actionnaires et à les rémunérer : Résultat Net / Capitaux propres. Afin de conserver l’intérêt des actionnaires pour l’entreprise, les dirigeants ont donc intérêt à améliorer la rentabilité de ses fonds propres. Nous verrons dans une 1ère partie comment agir sur le numérateur du ratio (le résultat net) puis quelles actions mener pour impacter le dénominateur, soit le passif du bilan.

I- Agir sur la rentabilité économique : augmenter le résultat net
1. La 1ère action consiste à diminuer les charges. L’entreprise pourra plus facilement agir sur les charges variables qui sont liées à l’évolution de l’activité que sur les charges fixes qui en sont plus indépendantes. Une meilleure productivité du travail, une meilleure maîtrise des frais généraux, l’abaissement des coûts d’approvisionnement, l’amélioration de la gestion des stocks sont des pistes d’exploration possibles. La recherche d’une plus grande variabilité des charges (recours à du personnel temporaire, sous-traitance, location) peut également permettre de faire des économies et d’abaisser le seuil de rentabilité de l’entreprise.
2. La 2è action à engager est l’augmentation du chiffre d’affaire. L’entreprise peut envisager de définir une nouvelle stratégie commerciale qui peut passer par une augmentation des prix (donc augmentation de la marge commerciale) ou, au contraire de diminuer les prix sous réserve d’attirer plus de consommateurs et de compenser la diminution de la marge par des économies d’échelle et une augmentation plus importante de son volume de ventes.
3.La 3è action est de modifier la répartition du bénéfice au profit des actionnaires. Si l’activité de l’entreprise est rentable et permet de dégager des bénéfices, elle peut décider de conserver une part de ses bénéfices en réserve les distribuer sous forme de dividendes aux actionnaires, ce qui a pour effet dans le 2è cas de diminuer les capitaux propres et d’améliorer le ratio ROE.

II- Agir sur la structure du bilan
1. L’augmentation du capital social va permettre à l’entreprise d’investir sans recourir à l’endettement et ces investissements vont lui permettre d’améliorer sa productivité. Cette amélioration de la productivité permettra un accroissement de la marge commerciale et/ou de la valeur ajoutée qui se répercuteront sur le résultat net. Au final, l’accroissement du résultat net permettra à l’entreprise de distribuer des dividendes à ses actionnaires qui seront alors plus enclins à apporter de nouveaux capitaux.
2. Si l’entreprise décide d’utiliser ses bénéfices en réserve pour autofinancer ses investissements, elle va mécaniquement augmenter le niveau de ses fonds propres ou réduire son endettement. L’autofinancement permet d’améliorer la rentabilité des fonds propres dans la mesure où l’entreprise a moins de frais financiers à rembourser et donc, toutes choses égales par ailleurs, un résultat net plus important permettant de distribuer des dividendes plus importants.
3. L’entreprise peut enfin améliorer la rentabilité de ses fonds propres en le niveau de ses fonds propres. L’objectif étant de mobiliser le moins possible de fonds propres, le recours à l’endettement est une solution intéressante si elle permet à l’entreprise d’utiliser l’effet de levier (influence d’un endettement supplémentaire lorsque le rendement économique attendu est supérieur au taux d’intérêt pratiqué par les organismes prêteurs). L’effet de levier a cependant des limites et peut se transformer en effet de massue lorsque la rentabilité économique de l’entreprise est inférieure au coût de l’endettement.

Ccl : En conclusion, la rentabilité des fonds propres pour une entreprise peut provenir de deux sources, l’amélioration de sa rentabilité économique ou des actions sur la structure de son passif bilan. Le ROE permet aux actionnaires d’analyser la rentabilité de leur investissement mais il ne doit jamais être le seul élément d’analyse. En effet, si les actionnaires sont en recherche d’un rendement élevé de leur investissement, ils ne sont pas moins attentifs à la sécurité de leur placement qui passe par une saine gestion d’entreprise et une capacité à générer des profits sur la durée.

(merci à Nicolas pour son aide, trop galère la finance d'entreprise ...)

Estelle S

Messages : 7
Date d'inscription : 15/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum