Question 3 Pourquoi le Plan de Continuité d'Activité (PCA) constitue-t-il un élément essentiel de la gestion des risques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question 3 Pourquoi le Plan de Continuité d'Activité (PCA) constitue-t-il un élément essentiel de la gestion des risques ?

Message par kevinc le Jeu 17 Mar - 20:58

Pourquoi le Plan de Continuité d'Activité (PCA) constitue-t-il un élément essentiel de la gestion des risques ?

Les plans d’urgence et de poursuite de l’activité (PUPA, appelés également PCA : plans de continuité des activités) sont définis par l’’arrêté du 3 novembre 2014 relatif au contrôle interne des entreprises du secteur de la banque(*), comme étant : « un ensemble de mesures visant à assurer, selon divers scénarios de crise, y compris face à des chocs extrêmes, le maintien, le cas échéant,de façon temporaire selon un mode dégradé, des prestations de services ou d’autres tâches opérationnelles essentielles ou importantes de l’entreprise assujettie, puis la reprise planifiée des activités et à limiter ses pertes. »
Lorsqu’elles n’y sont pas préparées, 43% des entreprises mettent la clé sous la porte suite à un sinistre majeur. Parmi celles qui survivent, 29% font faillites dans les 2 ans.
Se préparer et réagir face à un sinistre majeur est donc capital et, pour ce faire, l’ensemble des établissements bancaires ont la responsabilité de mettre en place un PCA.
Nous verrons dans un premier temps les principaux risques et sinistres que peuvent rencontrés les établissements de crédit, dans un second temps les solutions à mettre en place et pour finir les bénéfices induits par la mise en place d’un PCA.  
I) Les principaux sinistres susceptibles de compromettre la continuité de l’activité d’une banque.
Les établissements sont aujourd’hui soumis à trois grands types de sinistres :
 Les sinistres informatiques :

- Attaque virale massive : Virus électronique ayant pour but de rendre indisponible le SI ou d’octroyer des droits d’accès vers le SI à des personnes malveillantes non-autorisées.
- Indisponibilité totale ou destruction d’un site informatique

Ces sinistres auraient pour conséquence de rendre impossible l’utilisation de l’informatique par les employés.

 Les sinistres immeubles :

- Indisponibilité d’un site d’une banque (incendie, destruction, tremblement de terre…)

Ce sinistre aurait pour conséquence de rendre inaccessible un site et les employés ne seraient donc pas en mesure d’aller travailler et de répondre à leurs obligations quotidiennes.


  Indisponibilité des ressources humaines :

- Sinistre qui rendrait indisponible une partie du personnel (pandémie grippale, grève des transports…)


II) Les solutions à mettre en place pour assurer la continuité des activités

Afin de  pouvoir anticiper les différents sinistres évoqués précédemment, les établissements vont mettre en place un certain nombre de dispositifs.

 Pour faire face aux sinistres informatiques, les banques mettent en place des plans de secours informatique. Ce dernier permettra par exemple en cas d’attaque virale de définir une méthode pour reconstruire les postes informatiques dans les plus brefs délais et ainsi limiter l’arrêt de l’activité pour les employés.

 Pour faire  à un sinistre immeuble, les banques mettent en place un plan de repli utilisateur (PRU). Ce plan de repli utilisateur, peut se matérialiser par la mise en place d’un site temporaire ou la mise en place de solution de télétravail.

 Pour faire face à l’indisponibilité du personnel, les banques mettent en place  des plans avec les autorités sanitaires pour  se préparer à des risques de pandémie et établisse des revues de compétences pour s’assurer que les activités essentielles disposent de back up.

Afin de gérer au mieux un sinistre, un dispositif de gestion de crise pourra être mis en place par l’établissement  de crédit.


I) Les bénéfices induits par la mise en place d’un PCA

La mise en place de Plan de continuité d’activité permettra à l’établissement :
- D’avoir une meilleure maitrise de son organisation
- De limiter l’arrêt des activités.
- De limiter les pertes financières.
- De limiter les impacts sur la clientèle.
- De se préparer à la survenance d’un sinistre.

Conclusion
Les établissements de crédit sont dans l’obligation de mettre en place des plans de continuité d’activité.  A travers ce dispositif la banque doit être en mesure de faire face à différent sinistres (informatique, immeuble, ressources humaine) et ainsi la continuité de ces activités.

kevinc

Messages : 2
Date d'inscription : 17/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum