Question n°3 Pourquoi le PCA constitue-t-il un élément essentiel de la gestion des risques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question n°3 Pourquoi le PCA constitue-t-il un élément essentiel de la gestion des risques ?

Message par Dupont le Dim 6 Mar - 21:40

Question n°3 :
Pourquoi le PCA constitue-t-il un élément essentiel de la gestion des risques ?

INTRODUCTION :

L’article 102 de l’arrêté du 3 novembre 2014 relatif au contrôle interne des entreprises du secteur de la banque, des services de paiement et des services d’investissement soumises au contrôle de l’ACPR, précise concernant les systèmes de mesure des risques et procédures : «  la cartographie des risques identifie les actions en vue de maîtriser les risques encourus, par, le renforcement des dispositifs de contrôle permanent ; la mise en œuvre des systèmes de surveillance et de maîtrise des risques, la définition des plans d’urgence et de continuité de l’activité ». Nous allons expliquer pourquoi le  PCA est un élément essentiel de la gestion des risques dans une première partie nous verrons en quoi le PCA s’inscrit dans une démarche de prévention et de gestion des risques et dans une seconde partie comment il permet la continuité des activités bancaires dans un contexte de défaillance grave
I°) Demarche de prévention et de gestion des risques :

1°) La nature des risques :
- risques informatiques (risques opérationnels)
- risques naturels (catastrophe naturelle)
- incendie, problèmes techniques (risque opérationnel)
- risque politique/terroriste (risque extérieur)
- Malveillance (risque extérieur)
- les conflits sociaux internes (risques opérationnels)
disparition des personnes clés (risque opérationnel)

II – les conséquences sur l’entreprise
-risques financiers : risque de liquidité de la banque, une crise de confiance (risque d’image), des pertes pouvant impacter les fonds propres.
- risques systémiques : les risques d’une banque pouvant se propager et entrainer des réactions en chaine.

Face à ces risques le PCA est une réponse opérationnelle à la prévention et résolution de ces crises majeures.

II°) L’activité de la banque doit se poursuivre même en cas de défaillances majeures :

Le PCA a pour objectif de répondre aux risques opérationnels (en lien avec l’activité), techniques (SI) et juridiques (répondre aux obligations légales comme la conservation des données archivées)

1°) Les étapes du PCA :
- le plan de secours : capacité à reprendre l’activité très vite
- un plan de continuité (site de repli)
- la plan de crise : organisation de la communication pendant la crise`
- le plan de reprise : préparation du retour à la normale

2°) Les objectifs :

Le PCA doit prévoir les moyens humains, techniques, contractuels et organisationnels pour permettre à l’entreprise de réagir. L’objectif est de continuer l’activité, maintenir le PNB, les parts de marché, l’image.
Il doit en outre préserver les SI et la capacité à dégager les activités qui sont essentielles au fonctionnement de l’entreprise.




CONCLUSION :

Le PCA est un enjeu stratégique de la gestion des risques. Il apporte des solutions opérationnelles pour que l’activité puisse continuer. Les pressions réglementaires obligent les entreprises à se doter de cet outil. La question est de savoir si les PCA sont efficaces en cas de choc important comme par exemple des attaques terroristes.

Dupont

Messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum