question 33 : QUELS SONT LES LIENS ENTRE LA CAF ET L EBE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question 33 : QUELS SONT LES LIENS ENTRE LA CAF ET L EBE ?

Message par Dupont le Dim 6 Mar - 17:26

Question n°33
Titre de la question : Quels sont les liens entre la CAF et l’EBE ?

INTRODUCTION :
Le diagnostic financier de l’entreprise se fait à partir des données comptables légales et fiscales que sont le bilan, le compte de résultat et l’annexe. Le compte de résultat sera retraité par les soldes intermédiaires de gestion (SIG) afin de discerner les sources de rentabilité ou de fragilité et les choix de gestion des dirigeants. Nous allons nous étudier 2 d’entre eux, l’EBE est le résultat économique de l’entreprise, c’est la première forme de résultat d’une entreprise qui traduit si l’entreprise de par son activité gagne de l’argent, très lié à la situation économique que l’entreprise subit. La CAF représente pour l’exercice concerné ce qui peut rester dans l’entreprise soit pour renforcer les fonds propres soit pour faire face aux dépréciations des actifs ou aux autres risques, c’est un résultat qui comprend de l’argent non décaissé. Ces deux SIG sont liés. Nous allons voir dans un premier temps l’EBE est un résultat économique pour l’essentiel subi, dans un deuxième temps nous verrons que la CAF est le résultat de la stratégie financière de l’entreprise.

I) L’EBE est un résultat économique pour l’essentiel subi


1°)  Au niveau de la politique des ventes :

 La politique est subie car l’entreprise qui n’est pas en situation de monopole est en concurrence avec les autres.

De ce fait la politique de vente est forcement influencée par ses concurrents, l’entreprise si elle n’a pas un prix compétitif ne pourra pas vendre ses produits. Si son prix est trop faible (calcul du seuil de rentabilité) elle ne sera pas rentable et donc viable.

2°) Au niveau de la politique des achats :



Au niveau des charges fixes : la négociation est à la marge. En effet, le prix de l’électricité, gaz, pétrole sont subis.
Le prix des matières premières est également subi car il se déterminé en fonction de l’offre de la demande (ex le prix du cuivre en 2006 qui s’est envolé)
Au niveau de l’achat de savoir-faire est subi avec l’encadrement du salaire avec le SMIC.
Si un l’entreprise a besoin d’expert, cela a un coût. Exemple un ingénieur très compétent dans un domaine si l’entreprise n’est pas attractif au niveau de son salaire, il ira ailleurs.

II)LA CAF est le résultat d’une stratégie financière

1°) La stratégie financière à l’interne :

-La gestion des risques, la politique de gestion prudente des risques de provisions (fiscaux, juridique, économique)
- La politique d’amortissement (politique de renouvèlement de l’outil de travail, politique d’amortissement plus rapide)
- La politique de conservation de capital (mis en réserve quand l’entreprise se porte bien)


2) La stratégie financière à l’externe:

-La politique de recherche de capitaux pour financer l’entreprise auprès des banques.
(en ayant une structuration des emprunts CT, MT, LT. Exemple ne pas financer un camion avec du découvert)

-La politique de recherche de capitaux sur les marchés financiers :
augmentation du capital soit par actions ou parts sociales.
- soit en émettant des obligations (effet de levier important sur le capital). Le choix du type d’obligation sera fonction de la stratégie financière.(une obligation convertible en action aura un taux facial de l’obligation inférieur au taux de marché au moment de l’émission en raison de l'option, en comparaison avec une obligation simple.)



Conclusion :
:

L’EBE est une capacité d’autofinancement d’exploitation, ce n’est pas encore la capacité d’autofinancement totale de l’entreprise car à ce stade ne sont pas encore pris en compte d’autres charges et d’autres produits  moins directement liés à l’activité. En d’autres termes, la CAF c’est l’EBE ajustée de la stratégie financière de l’entreprise qui est donc le lien entre les 2.


Notion à savoir : pour comprendre la démonstration :

Calcul de l’EBE :
Valeur Ajoutée + subventions d’exploitation - (Charges de personnels impôts, taxes et versements assimilés = éléments subis)

Calcul de la CAF :
2 méthodes de calcul :
- méthode à partir de l’EBE (méthode soustractive) : EBE+ (autres produits d’exploitation autres charges d’exploitation+ produits financiers -charges financières+ produits financiers + produits exceptionnels charges exceptionnelles participation des salariés aux résultats impôts sur les bénéfices = la stratégie financière)

Dupont

Messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum